Fille aux gros seins avec son frère et un pote de son frangin

Dans la cuisine, une fille à grosse poitrine boit un coup en compagnie de son frère et un de ses copains. Sa tenue sexy les excite. Quand elle veut les mettre de hors, ils se rebiffent bien décidés à se vider les couilles avant de partir. Attachée au barreaux du lit, elle est à leur merci…

Téléchargez la vidéo intégrale

C’est l’été, la saison des tenues légères qui stimulent la libido et les désirs. Deux jeunes mecs boivent une bière dans la cuisine quand arrive la soeur de l’un d’eux. Elle est vêtue d’une courte jupe noire et d’un t-shirt mauve très moulant qui laisse tout deviner de ses gros seins. Elle se prépare à sortir, ce qui n’est pas du goût de son frère qui lui reproche d’être “habillée comme une salope”. Le ton monte entre qui l’envoie paître et espère les voir quitter les lieux au plus vite. Mais les deux gars prennent leur temps et se permettent même de lui caresser les cuisses et le cul. Comme elle le prend mal et cherche à les mettre dehors, la dispute s’envenime et dégénère en agression. D’un commun accord, ils empoignent l’effrontée, la mettent à poil et la renversent sur un canapé. Elle se défend mollement, comme si elle était déjà résignée. C’est aussi l’occasion de constater que la frangine a effectivement une superbe paire de loches, lourdes et sensuelles. Sans vraiment chercher à leur échapper, elle se laisse transporter dans une chambre où les deux gars l’attachent aux barreaux du lit, les cuisses ouvertes, le sexe à portée de bouche et de queue. Un premier commence par lui lécher longuement la chatte avant de l’enfiler dès qu’il la sent bien mouillée. Le second lui donne sa queue à pomper ce qu’elle fait de bonne grâce. En vrais copains, les deux gars partagent tout, même le cul de la frangine. Il faut reconnaître qu’elle a une belle paire de fesses, aussi bandante que sa paire de loches. la voilà donc prise en sandwiche, une bite dans la chatte, une autre dans le cul. Elle pleurniche, mais difficile de savoir si ses sanglots et ses soupirs sont causés par la douleur ou par le plaisir. Un bon fist achèvera de lui faire oublier ses projets de sortie.