Une femme chez elle agressée sexuellement par un cambrioleur

Une jeune femme surprend un maraudeur dans son jardin. Au lieu de s’enfuir, l’intrus la poursuit jusque dans la maison où il l’agresse et la force à se donner à lui. La jeune femme résiste comme elle peut mais finit par céder.

Téléchargez la vidéo intégrale

En plein jour, par un bel après-midi ensoleillé, une jeune femme brune, vêtue d’une courte jupe bleu marine et d’un chemisier blanc, surprend un intrus à casquette dans son jardin. Au lieu de déguerpir à toutes jambes, le mec menace et poursuit la jeune femme sans doute intéressé par le contenu de son sac à main. Elle cherche refuge dans la maison mais il parvient à la rattraper et à la basculer sur le canapé du salon. Dès qu’il la saisit et découvre ses jambes nues et sa petite culotte blanche, les projets de l’inconnu changent : ce n’est plus l’argent qui l’attire mais le corps de la fille. Elle se débat vigoureusement et appelle au secours pendant que les mains de son agresseur cherchent à se glisser entre ses cuisses et à atteindre sa chatte poilue qu’on aperçoit par moments quand il parvient à écarter l’empiècement de sa petite culotte. Malgré l’énergique résistance de la brunette, il finit par soulever son chemisier et à sucer avidement ses petits seins, de même que sa main arrive à se glisser sous la culotte à masser à pleine paume sa chatte poilue. Elle continue néanmoins de se défendre, le frappe à tour de bras mais elle n’est pas de taille à résister. Il la tient par les cheveux pour la mater. Tout en se débarrassant de son jean et de son tee-shirt, le mec très poilu parvient enfin à lui lécher la fente. Au fil des minutes, la résistance de la fille diminue. Quand il la force à lui sucer la bite, elle a beau dire qu’elle ne veut pas, elle ouvre quand même la bouche et lui pompe la queue, tout comme elle obéit quand il lui demande de lui lécher les couilles. Elle s’exécute sans broncher. Mieux, elle saisit la grosse queue du mec et le branle en se la glissant entre les lèvres. Elle écarte les cuisses pour se laisser caresser et masser la chatte. On dirait que les claques sur sa peau nue lui font plus plaisir que mal. Elle est désormais dans de bonnes dispositions pour baiser…