Femme mûre forcée de baiser par des artisans pour diminuer la facture

Deux plombiers effectuent des travaux dans la cuisine d’une cliente. La facture est si élevée qu’ils lui proposent de payer une partie en nature. Comme elle refuse, ils emploient la manière forte et la contraignent à baiser sauvagement.

Téléchargez la vidéo intégrale

Avant de se lancer dans des travaux, la jeune maîtresse de maison n’a pas eu la prudence de demander un devis, si bien qu’elle est consternée lorsque les deux plombiers en ont terminé et lui présentent la facture très salée des réparations. Pour discuter sereinement des conditions de règlement, ils se retrouvent tous les trois au salon, autour d’une boisson fraîche. La jeune demoiselle blonde, vêtue d’une courte robe noire, commet l’erreur de prendre place entre les deux ouvriers. Déjà leurs regards s’attardent plus que de raison sur ses cuisses gainées de bas noirs. Tout en discutant de la facture, celui qui semble le patron pose une main sur le genou de la jeune femme et évoque la possibilité d’un arrangement. Elle comprend aussitôt les allusions et s’y refuse tout net tout en repoussant la main baladeuse et en cherchant à prendre ses distances. Alors, en quelques instants tout bascule. Déçus et surtout frustrés, les deux mecs se ruent sur leur victime, le patron la saisit par les bras, l’autre par les jambes. Elle crie et se débat, mais ils n’en ont cure : ils la déshabillent violemment, mettent ses vêtements en lambeaux. Quand elle est entièrement nue, le patron lui malaxe les seins, l’ouvrier lui ouvre les cuisses pour lécher et sucer sa chatte poilue. Si elle tente d’échapper à leurs caresses, ils n’hésitent pas à la frapper et à la menacer avec des mots orduriers qui ne cherchent qu’à l’humilier encore plus. Le patron qui a ouvert son pantalon force la jeune femme à lui tailler une pipe et à lui lécher les couilles. Pendant ce temps, son acolyte doigte méchamment la chatte de la malheureuse. Après l’avoir copieusement baisée et enculée, ils se serviront même, en guise de sex-toy, d’un manche d’outil de bricolage. Jusqu’au bout la jeune femme tentera de résister. Son calvaire prendra fin avec une branlette espagnole et une copieuse cravate de notaire sur ses jolis seins martyrisés.