Son fantasme : violée par un cambrioleur

Rousse gironde aux gros obus, notre amatrice se masturbe en lisant un roman chaud. La voilà qui fantasme de se faire abuser par un inconnu masqué dans son sommeil. Elle se masturbe même si tout cela n’est qu’unee fantaisie…

Téléchargez la vidéo intégrale

Bien installée à côté d’un poëlle bien chaud, notre jeune rousse bien ronde à lunettes lit un roman de littérature érotique. Il s’agit d’une histoire très chaude qui l’excite au plus haut point vu qu’elle se doigte en lisant. Dans l’histoire, deux jeunes femmes au pair se trouvent seules dans une grande maison. L’une des deux est endormie et son amie commence à la caresser. Celle qui est endormie se réveille et est vraiment fâchée de cette tentative de viol par une femme. Elle renvoie son amie dans une autre pièce. Les aventures de cette pauvre jeune fille continuent. Elle est réveillée par l’arrivée d’un homme noir dans la chambre avec une cagoule. Est-ce un cambrioleur ou un animal qui cherche à violer des femmes blanches assoupies ? Pétrifiée, la rousse à gros seins se fait toute petite dans son lit. L’homme retire la couverture et endort sa victime avec du chloroforme. Le cambrioleur lèche la chatte de sa victime qui commence à prendre son pied. Cette histoire chauffe encore plus la jeune lectrice au coin du feu. Le noir entré par effraction met sa grosse queue noire dans la bouche et la chatte de la femme blanche pour la violer. La jeune fille violée a peur mais elle mouille de se faire baiser comme un objet. L’homme inconnu pelote les gros seins de cette jeune salope qui aime se faire défoncer et il envoie sa purée sur les seins de cette pute. Retour à la réalité : ça se passe vraiment dans une chambre. La jeune rousse dort et son amie lesbienne lui fait des avances très chaudes. La jeune fille repousse l’amatrice de plaisirs saphiques et elle se rendort. Comme écrit dans le roman, un homme masqué pénètre la chambre. Sa peau est noire, il sent fort et il enlève la couverture pour tâter l’opulente poitrine de la jeune femme endormie. Le chloroforme achève de la rendre sans défense et on peut voir qu’elle est habillée comme une salope de première catégorie… Une vidéo avec une fantaisie féminine très répandue : le fantasme du viol par un cambrioleur inconnu.